twitter facebook chevron-right

Irma: Philippe regrette "une polémique politicienne"

Edouard Philippe a dénoncé lundi "une polémique politicienne" alimentée par des responsables "alléchés par la souffrance", en réponse aux critiques sur la réaction de l'Etat à l'ouragan Irma et à ses conséquences à Saint-Martin et Saint-Barthélemy.

Le Premier ministre français Edouard Philippe le 11 septembre 2017 à NiortLe Premier ministre français Edouard Philippe le 11 septembre 2017 à Niort

Edouard Philippe a dénoncé lundi "une polémique politicienne" alimentée par des responsables "alléchés par la souffrance", en réponse aux critiques sur la réaction de l'Etat à l'ouragan Irma et à ses conséquences à Saint-Martin et Saint-Barthélemy.

"Au-delà des polémiques auxquelles un certain nombre de gens sont abonnés - j'ai parfois le sentiment qu'alléchés par la souffrance, ils bondissent sur l'opportunité d'une polémique politicienne -, ce qui va se jouer, c'est l'expression d'une très grande solidarité à destination de nos concitoyens qui pour beaucoup d'entre eux ont tout perdu, et notre capacité collective, à l'Etat bien sûr, aux habitants des deux îles, aux entreprise, de reconstruire un cadre de vie", a déclaré le Premier ministre lors d'un déplacement dans les Deux-Sèvres.

Dimanche, le chef de file de la France insoumise (LFI) Jean-Luc Mélenchon a proposé une commission d'enquête parlementaire "pour savoir si l'on a prépositionné des forces militaires et civiles en nombre suffisant" avant l'ouragan. Le député LR Eric Ciotti a fait une proposition similaire, reprochant un "défaut d'anticipation" et "une défaillance de l'Etat", également dénoncés par le Front national, au vu des pillages constatés à Saint-Martin. 

Le gouvernement acceptera "volontiers" une commission d'enquête parlementaire, a indiqué lundi le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, tandis que la ministre des Outre-mer Annick Girardin, présente sur place, mettait en garde contre des critiques "déplacées".

Le président Emmanuel Macron s'envolera lundi soir pour l'île de Saint-Martin et y restera mardi.

L'ouragan Irma a fait au moins dix morts et sept disparus dans les îles françaises de Saint-Martin et Saint-Barthélemy, selon un dernier bilan provisoire.