twitter facebook chevron-right

Macron sur TF1 : nouvelles réactions politiques

Voici de nouvelles réactions politiques après l'interview du président Emmanuel Macron sur TF1 :

Emmanuel Macron sur TF1 dans une école à Berd’huis, le 12 avril 2018Emmanuel Macron sur TF1 dans une école à Berd’huis, le 12 avril 2018

Voici de nouvelles réactions politiques après l'interview du président Emmanuel Macron sur TF1 :

- Guillaume Peltier (LR) : "J'en attendais beaucoup. Parce que je suis élu dans ce qu'on appelle la France périphérique, périurbaine et rurale, dont le président de la République est particulièrement déconnecté. La déception est à la hauteur de l'attente. On a vu, sur tous les sujets, l'école, le pouvoir d'achat, les retraités, la question de la santé, de l'apprentissage, une déconnexion assez complète. Au fond, on attendait beaucoup de pédagogie, et à la fin on a eu beaucoup de carabistouilles". (LCP-AN, AFP-Le Point)

- Jordan Bardella, porte-parole du Front national : "Il y a un décalage total entre les mots (…) et ce qui est fait. Dans la continuité du gouvernement précédent, on a un sentiment d'injustice permanente avec monsieur Macron. M. Macron a fait preuve de ce côté un peu donneur de leçons, qui commence un peu d'exaspérer les Français". (franceinfoTV)

- Génération.s : "Emmanuel Macron à une fois de plus démontré l'arrogance de son exercice du pouvoir et sa condescendance pour les plus fragiles (...) Cette déconnexion avec le monde réel, avec la vie concrète des Français est devenue, chez monsieur Macron, une méthode de gouvernement" .(communiqué)

- Mouvement radical, social-Libéral : "Si les réformes sont indispensables pour assainir le budget de notre pays et renouer avec la croissance, elles doivent rester justes et protéger nos concitoyens les plus vulnérables (...) Les Radicaux qui espéraient des annonces en matière de justice sociale et des engagements pour faire vivre les valeurs de la République resteront vigilants". (Communiqué)

- Frédéric Lefebvre, délégué national d'Agir : "Très bonne interview sans concessions... Pédagogie et détermination sur la SNCF et aussi bon sens et de l'écoute... sur les 80kmh par exemple. On reste sur sa faim sur beaucoup de sujets" (Twitter)

- Gil Averous, comité des maires LR : "Face à la gronde légitime qui monte des territoires abandonnés, la panique a gagné Emmanuel Macron, obligé d’organiser en quelques jours une grossière opération de communication afin de cacher la réalité : les communes rurales sont oubliées et méprisées (...) la parole c'est bien, les actes c'est mieux ! La France ne se résume pas aux métropoles à la mondialisation heureuse" (Communiqué)

- Nadine Morano, eurodéputée LR: "Faut-il être à ce point être déconnecté des réalités pour asséner aux téléspectateurs que +sa préoccupation n’est pas le pouvoir d’achat de la semaine+? Faut-il n’avoir vraiment aucun respect pour l’argent des Français pour leur faire financer ses tâtonnements et son absence de vision ?" (communiqué)