twitter facebook chevron-right

Pavageau (FO) demande "un moratoire" sur la réforme ferroviaire

Pascal Pavageau, secrétaire général de FO, a demandé lundi "un moratoire d'un mois" sur la réforme ferroviaire, qu'il a jugée "dogmatique".

Pascal Pavageau le 4 avril 2018 à ParisPascal Pavageau le 4 avril 2018 à Paris

Pascal Pavageau, secrétaire général de FO, a demandé lundi "un moratoire d'un mois" sur la réforme ferroviaire, qu'il a jugée "dogmatique".

"Je demande un moratoire d'un mois. On peut attendre avant d'envoyer" au Sénat la réforme adoptée en première lecture à l'Assemblée, a-t-il dit sur RMC et BFMTV, ajoutant qu'"on n'est pas à un mois près".

Il a reproché au gouvernement son attitude "dogmatique et idéologique". "Le statut du cheminot, c'est l'ancien monde donc je casse le statut mais je ne propose rien d'alternatif", a-t-il résumé.

Affirmant que l'Europe "n'impose absolument pas" la suppression du statut, Pascal Pavageau a estimé que le gouvernement "utilise comme prétexte la réforme ferroviaire et l'ouverture à la concurrence pour le casser".

"Qu'on laisse le temps au temps" pour permettre "une négociation", a-t-il dit. Mais, selon lui, "visiblement, c'est mal barré".

Le Premier ministre Édouard Philippe reçoit lundi tour à tour les syndicats de cheminots (dont FO à 13H30), alors que s'ouvre lundi soir un nouvel épisode de deux jours de grève, le huitième depuis début avril.