twitter facebook chevron-right

Blanquer : "Environ 15 000 contrats aidés en moins" dans l'éducation en 2018

Invité mercredi dans Questions d'Info, le ministre de l'Education nationale s'est réjouit de la préservation de 50 000 contrats aidés pour "l'accueil des élèves en situation de handicap" tout en annonçant une réduction de 15 000 contrats aidés pour l'année prochaine.

Encadrement des élèves, aide administrative... La diminution des contrats aidés n'est pas sans conséquences sur le fonctionnement des écoles. Plusieurs communes ont même reporté leur rentrée scolaire, faute de moyens humains. Le gouvernement a donc rectifié le tir. Le ministre de l'Éducation a ainsi assuré, jeudi sur LCP, que les 50 000 contrats aidés dédiés à l'accueil des enfants en situation de handicap seront bien conservés.

Mais sur ce dossier des emplois aidés, la philosophie du gouvernement n'a pas évolué : "Notre but est effectivement d'en avoir moins, explique Jean-Michel Blanquer. On va avoir environ 15 000 contrats aidés en moins (dans l'éducation), explique le ministre de l'Education nationale. Cette décélération progressive va dans le sens aussi d'un passage à une nouvelle époque avec des personnes en situation moins précaires, mieux payées et qui correspondent aux fonctions."

Le ministre défend un retour "à l'esprit" de ce "qu'était à l'origine les contrats aidés (...) de mener à l'emploi". Jean-Michel Blanquer considère en effet qu'un dispositif comme 'Devoirs faits' n'a pas à utiliser des emplois aidés.