twitter facebook chevron-right

Loi asile et immigration : "Je ne doute pas qu'il y aura une solidarité de l'ensemble du groupe La République en marche", assure Aurore Bergé

Face aux possibles dissensions au sein du groupe La République en marche sur la future loi asile et immigration, la porte-parole LREM veut serrer les rangs, lundi dans Politique matin. Elle se dit convaincue que tous les députés LREM voteront le projet de loi par "solidarité avec le président de la République".

Dossier très chaud en prévision pour l'exécutif et la majorité La République en marche. Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb doit présenter d'ici à février le projet de loi "Asile et immigration", une loi qui pourrait susciter des divisions au sein du bloc majoritaire lors de son arrivée en mars à l'Assemblée nationale. La porte-parole des députés LREM demande à chacun des députés de faire preuve de "solidarité" : "Moi je ne doute pas qu'il y aura une solidarité de l'ensemble du groupe sur ce sujet parce que c'est une solidarité avec le président de la République et avec le ministre de l'Intérieur."

Défense de la circulaire sur les centres d'hébergement d'urgence

Aurore Bergé a également défendu la circulaire du ministère de l'Intérieur permettant des contrôles de la situation des migrants au sein des centres d'hébergement d'urgence. "Le ministre de l'Intérieur, la première de ses responsabilités c'est de faire en sorte d'assurer la sécurité de ceux qui vivent en France, assure la députée des Yvelines. Pour en assurer la sécurité, il faut déjà savoir qui est sur le sol français. C'est tout simplement ce que dit la circulaire."

Un appui de la porte-parole motivé notamment par la protestation de la députée Sonia Krimi dénonçant les conditions d'accueil des migrants en France. Le futur projet de loi pourrait réveiller les sensibilités au sein de la majorité. Il sera présenté en conseil des ministres au mois de février.

Le ministre de l'Intérieur a prévu de rencontrer l'ensemble des 312 députés La République en marche avant le début du débat parlementaire en mars, selon le Parisien. Une vaste opération de déminage de l'exécutif qui impliquerait aussi bien François Bayrou que Manuel Valls.

Politique Matin, c’est tous les jours, du lundi au vendredi, de 8h30 à 9h30 sur LCP. Deux interviews politiques, une revue de presse, des chroniques : une heure pour dépasser les postures, se démarquer du prêt-à-penser et se faire une opinion sur le contenu de l'actualité parlementaire et politique du jour. Réagissez en direct sur Twitter : #PolMat

Reportage vidéo par Rahabi Ka