twitter facebook chevron-right

Loi asile et immigration : "Nous sommes arrivés à une position d'équilibre", tranche la rapporteure LREM

La députée La République en Marche Élise Fajgeles ferme la porte, jeudi dans Politique matin, à toute modification substantielle du projet de loi pour une "immigration maîtrisée et un droit d’asile effectif" qui sera débattu dans l'hémicycle le 16 avril.

Le projet de loi asile et immigration continue de susciter l'opposition de l'aile gauche de la majorité LREM à l'Assemblée. Malgré un accueil plutôt frais en commission la semaine dernière,certains d'entre eux ont prévu de déposer à nouveau des amendements pour atténuer le texte en séance publique le 16 avril, notamment sur la durée de la rétention de sûreté.

"Pour réduire le délai de traitement d'asile, il faut assumer des conséquences, c'est-à-dire réduire des délais, tranche la députée Élise Fajgeles, rapporteure du texte, qui approuve l'esprit du texte porté par Gérard Collomb. Il faut réduire des délais, c'est l'engagement du président de la République, et nous pensons que c'est beaucoup plus humain d'avoir un traitement de la demande d'asile à 6 mois. Si on revient sur cette philosophie, là on revient sur l'équilibre du texte."

"Nous sommes arrivés à cette position d'équilibre..."

Pour Élise Fajgeles, les députés LREM contestataires peuvent tout à fait déposer leurs amendements, mais pas question de revenir sur la réduction des délais - et donc des recours - des demandeurs d'asile : "Là-dessus, il semble qu'on a déjà beaucoup discuté. Moi, mon objectif c'est d'arriver à faire voter ce texte avec cette position d'équilibre à laquelle nous sommes arrivés."

La vingtaine de députés LREM hostiles au projet de loi Collomb n'est pas passé inaperçue dans la majorité. Le patron du groupe, Richard Ferrand, leur a lancé un sérieux avertissement, mardi : prière de respecter la discipline de vote. Sinon, les récalcitrants seront exclus. Dans la bouche de Richard Ferrand, ils deviendront "auto-entrepreneurs" avec, à la clé, un statut de "non inscrit"...

Politique Matin, c’est tous les jours, du lundi au vendredi, de 8h30 à 9h30 sur LCP. Deux interviews politiques, une revue de presse, des chroniques : une heure pour dépasser les postures, se démarquer du prêt-à-penser et se faire une opinion sur le contenu de l'actualité parlementaire et politique du jour. Réagissez en direct sur Twitter : #PolMat