twitter facebook chevron-right

Manifestation du 12 septembre : "Benoît Hamon n'est qu'un supplétif" de la CGT, juge Olivier Faure

Le président du groupe Nouvelle Gauche à l'Assemblée nationale a défendu, lundi dans Politique matin, sa position de ne pas participer à la manifestation du 12 septembre contre la Loi Travail, lancée à l'initiative de la CGT.

"Je ne suis pas prêt à défiler derrière n'importe quelle banderole", tranche Olivier Faure. "Je ne suis pas d'accord avec les mots d'ordre de la CGT. Benoît Hamon n'est finalement qu'un supplétif dans cette manifestation de demain, il n'est pas celui qui organise cette manifestation." Le président du groupe des députés PS à l'Assemblée souhaite au contraire de "l'unité" et des "manifestations unitaires" contre la future réforme du Code du travail.

Faure demande la nomination d'un préfet "à la reconstruction" pour les territoires antillais français sinistrés

Face au désastre du cyclone Irma qui a dévasté les îles françaises de Saint-Martin et de Saint-Barthélémy dans les Caraïbes, Olivier Faure considère que l'exécutif devrait s'inspirer de Michel Rocard - alors Premier ministre -, lors du cyclone Hugo qui avait ravagé la Guadeloupe en 1989 : "Un préfet à la reconstruction et aux solidarités avait permis d'aider les populations à la fois à reconstruire mais aussi à simplifier leur vie".