twitter facebook chevron-right

Un député LREM conteste la "discipline de groupe" pour les textes de l'opposition

Lionel Causse (Landes), invité mardi dans Politique matin, refuse de voter une proposition de loi de droite qui vise à durcir le régime d'asile européen. "A partir du moment où ce n'est pas un projet de loi de notre majorité, chacun est libre de pouvoir s'exprimer et dire ce qu'il en pense..."

La contestation va-t-elle s'exprimer fortement en séance publique chez les députés La République en marche ? Le député LREM Lionel Causse a en tout cas assuré qu'il ne respecterait pas les consignes de vote du groupe majoritaire consistant à voter une proposition de loi de droite durcissant l'application du régime d'asile français sous l'impulsion de sénateurs Les Républicains. "Ma position est claire. Il s'agit d'une proposition de loi qui arrive de l'opposition de droite - on l'avait accepté sous certaines conditions - elle a été durcie par le Sénat, pour moi il a dépassé les lignes rouges", tranche le député Lionel Causse.

En effet, par "pragmatisme", les responsables de la majorité avaient demandé en commission des Lois aux députés LREM de voter ce texte durci par les sénateurs LR, afin d'éviter toute faille juridique vis-à-vis de l'Union européenne. Une consigne que refuse toujours le député des Landes alors que la proposition de loi sera débattue jeudi dans l'hémicycle : "Je ne voterai pas cette proposition de loi telle qu'elle est revenue du Sénat."

"On va voir les engagements que prendra le ministre dans son projet de loi..."

Interrogé pour savoir s'il voterait contre la proposition de loi revenue du Sénat ou s'il s'abstiendrait, le député Lionel Causse met la pression sur Gérard Collomb qui doit présenter son projet de loi asile et immigration la semaine prochaine : "On va voir quels sont les engagements que prendra le ministre dans son projet de loi..." Il indique qu'il votera les amendements pour revenir au texte initial avant la 1ère lecture du Sénat, comme une trentaine de députés LREM.

"Il faut bien faire la différence [avec] un projet de loi qui est porté par le gouvernement ou par la majorité. Là ce n'est pas le cas..."Lionel Causse, député LREM des Landes

Le député de la majorité conteste toute discipline de groupe pour des textes non-issus de la majorité ou du gouvernement mais que l'exécutif souhaite néanmoins voter. "Il y a un avis de la majorité du groupe La République en marche que je respecte mais à partir à partir du moment où ce n'est pas un projet de loi de notre majorité, chacun est libre de pouvoir s'exprimer et dire ce qu'il en pense..."


Politique Matin, c’est tous les jours, du lundi au vendredi, de 8h30 à 9h30 sur LCP. Deux interviews politiques, une revue de presse, des chroniques : une heure pour dépasser les postures, se démarquer du prêt-à-penser et se faire une opinion sur le contenu de l'actualité parlementaire et politique du jour. Réagissez en direct sur Twitter : #PolMat